Guide des Fêtes Juives de Tichri en Israël

Fête juive de Tichri

Le mois de Tichri, qui correspond généralement à septembre ou octobre dans le calendrier grégorien, est un moment d’importance capitale dans la tradition juive.

Durant ce mois, plusieurs fêtes significatives se succèdent, marquant un temps de réflexion, de prière et de renouveau spirituel pour la communauté juive en Israël et à travers le monde. Jeremiah Tours vous en dit plus.

Rosh Hashana : La Nouvelle Année Juive

Le mois de Tichri s’ouvre avec Rosh Hashana, la célébration du Nouvel An juif. Cette fête marque le début de l’année selon le calendrier hébreu, l’occasion pour les fidèles de se rassembler pour 2 jours de fêtes.

Les principales coutumes de Rosh Hashana

  • Sonner le Shofar : L’une des caractéristiques les plus distinctives de Rosh Hashana est le son du Shofar (corne de bélier).  Le shofar est soufflé lors des services religieux pour rappeler les fidèles à l’introspection, à la repentance et au réveil spirituel. Selon la Bible cette fête est appelé la fête des trompettes. (Fête biblique)

    Référence biblique: « Parle aux enfants d’Israël, et dis: Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation. Vous ne ferez aucune œuvre servile, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. » lévitique 23 : 24-25

  • Tachlikh : Une tradition selon laquelle les fidèles se rendent près d’un cours d’eau pour y jeter symboliquement leurs péchés, exprimant ainsi leur désir de se purifier et de commencer une nouvelle année avec une conscience propre. (tradition rabbinique)

  • Dîner festif : Les familles se réunissent pour des repas festifs lors desquels des aliments symboliques sont servis, tels que la pomme trempée dans le miel, représentant l’espoir d’une année douce et riche en bénédictions.(tradition rabbinique)

Ces coutumes et traditions contribuent à rendre Rosh Hashana mémorable pour les communautés juives, en encourageant la réflexion, la prière et l’espoir pour une nouvelle année remplie de bénédictions.

Un circuit en Israël avec Jeremiah Tours lors de fêtes de Tichri est un bon moyen pour s’imprégner de l’atmosphère spirituelle qui règne dans toute la Terre Sainte.

 

Yom Kippour : Le Jour du Grand Pardon

Dix jours après Rosh Hashana (bibliquement la fête des trompettes) vient Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon. C’est l’un des moments les plus solennels et saints du calendrier juif. Durant cette journée de jeûne, de prière et de repentir, les fidèles cherchent à obtenir le pardon divin en se repentant de leurs péchés et en faisant amende honorable. Yom Kippour offre l’opportunité de purifier son âme, de réparer les relations brisées et de prendre de nouveaux engagements. Un jour mémorable durant lequel tout s’arrête en Israël: circulation stoppée, magasins et restaurants fermés. 25h de pause pour se recentrer sur le Très-Haut et vivre pleinement ce moment de Grand Pardon.

Référence biblique:   » L’Éternel dit à Moïse:  «Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations. Vous aurez une sainte assemblée, vous vous humilierez et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices passés par le feu.  Vous ne ferez aucun travail ce jour-là, car c’est le jour des expiations, où l’expiation doit être faite pour vous devant l’Éternel, votre Dieu. Toute personne qui ne s’humiliera pas ce jour-là sera exclue de son peuple.  Toute personne qui fera ce jour-là un travail quelconque, je l’exclurai du milieu de son peuple.  Vous ne ferez aucun travail. C’est une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations, partout où vous habiterez.  Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous vous humilierez. Dès le soir du neuvième jour jusqu’au soir suivant, vous célébrerez votre sabbat.» Lévitique 23 : 26-32

 

Souccot : La Fête des Cabanes ou des Tabernacles

Cinq jours  après Yom Kippour, Souccot débute. Aussi appelée la Fête des Cabanes ou des Tabernacles, Souccot est un rappel de la période où les enfants d’Israël erraient dans le désert après leur sortie d’Égypte. Les familles construisent des cabanes temporaires appelées « souccot » et y prennent leurs repas, rappelant ainsi la fragilité de la vie humaine et la protection divine.

Les quatre espèces – un etrog, une branche de palmier, des branches de myrte et des saules – sont reliées et agitées pendant les offices pour symboliser l’unité du peuple juif.

Les voyageurs qui ont effectué un circuit en Israël pendant la semaine de Souccot, ont pu admirer les nombreuses cabanes installées sur les balcons, les trottoirs et les jardins. Une ambiance festive qui donne envie de partager des moments inoubliables en Terre Sainte. Renseignez-vous auprès de Jeremiah Tours pour préparer votre prochain voyage en Israël!

Référence biblique: « L’Eternel parla à Moïse, et dit :  Parle aux enfants d’Israël, et dis : Le quinzième jour de ce septième mois, ce sera la fête des tabernacles en l’honneur de l’Eternel, pendant sept jours.  Le premier jour, il y aura une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile.  Pendant sept jours, vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu; ce sera une assemblée solennelle : vous ne ferez aucune œuvre servile. » Lévitique 23 : 33-36

 

Simhat Torah : La Joie de la Torah

Les célébrations de Tichri se concluent avec Simhat Torah (la joie de la Torah), une fête rabbinique qui célèbre la fin et le recommencement de la lecture annuelle de la Torah. Au cours de cette journée, les rouleaux de la Torah sont sortis dans les synagogues et les fidèles dansent joyeusement avec eux dans les lieux de prières comme dans les rues, exprimant leur amour et leur respect pour les enseignements bibliques.

 

Pourquoi un effectuer un circuit en Israël pendant les fêtes de Tichri ?

Participer à un circuit biblique en Israël durant les fêtes de Tichri offre une expérience spirituelle inoubliable qui lie le passé et le présent d’une manière unique. L’occasion de  marcher sur les terres où des événements bibliques cruciaux se sont déroulés,  Abraham liant Isaac ou les errances des hébreux dans le désert. Idéal pour se connecter à l’Histoire biblique  et à la foi d’une manière profonde et personnelle. L’occasion de rencontrer  les communautés locales et de plonger dans la richesse culturelle et spirituelle du pays, créant ainsi des souvenirs durables et des liens profonds avec l’héritage biblique de la Terre Sainte.

Pour un voyage en Israël en groupe, en duo ou en solo, faites confiance à Jeremiah Tours pour trouver la formule la mieux adaptée à vos attentes. Découvrez les prochains circuits en Terre Sainte proposés par Jeremiah Tours et faites votre programme!

1 Comment

  1. Shalom,,,
    Les Nations, cette Anne hébraïque 5784
    Je le crois,par la Emouna,que les Nations soient sensibilisés lors de vos Conférences en Guadeloupe et vos maquettes de Marketing pour vos podstcard,et video
    Et qu’ils vont se hâter vivement d’économiser pour les voyages
    Il faut « se faire violence »pour les projets
    Beaucoup de surprises sur la Terre Sainte,Israël
    J’y étais cette année

    Qu’Hachem vous bénisse et ouvre les portes de contrat touristique

    Shalom. S,V

Comments are closed.